L’accompagnement individuel au cœur de la qualité de vie au travail

accompagnement individuel

Les accords QVT en entreprise se réduisent le plus souvent à une prise en charge collective et ne prennent pas suffisamment en compte l’accompagnement individuel des salariés.

Dans un contexte d’hyper-compétitivité économique des entreprises, de sur-identification des individus à leur travail par la pression du marché, maintenir et valoriser ses compétences professionnelles devient une nécessité pour conserver son poste en s’adaptant sans cesse aux évolutions du travail et aux transformations des organisations.

Une majorité d’entreprise en France restent organisées selon des modes d’interactions descendants. Ces derniers empêchent les salariés exposés aux difficultés liées au mal-être professionnel tels que la surcharge de travail, le manque de reconnaissance ou une mauvaise communication avec leur hiérarchie, d’être au cas par cas écoutés et entendus pour débloquer les situations individuelles difficiles. Les paroles sur les difficultés vécues au travail avec les émotions qui en découlent sont malheureusement peu acceptées par les managers des entreprises car elles apparaissent comme inappropriées et contraires à la notion d’efficacité dans le travail.

Ce manque de confiance, d’écoute et de compréhension des managers entrave l’amélioration de la qualité de vie au travail des salariés rencontrant des difficultés. Ces situations de blocage entraîne le plus souvent des arrêts de travail de ces salariés.

Dans leur démarche globale de qualité de vie au travail, et dès les premières étapes, les directions d’entreprise doivent prendre en compte la formation des managers aux bonnes pratiques d’écoute et de feed-back, de communication bienveillante, pour répondre aux problématiques individuels des collaborateurs.

Les entreprises qui auront fait le choix de répondre aux besoins d’accompagnement de chaque salarié individuellement, en soutenant des pratiques managériales épanouissantes et respectueuses des collaborateurs, auront compris comment promouvoir durablement la qualité de vie au travail au sein de leur organisation.